La maladie de Parkinson est une pathologie dégénérative à évolution lente et d’origine le plus souvent inconnue. Nous vous proposons un nouveau traitement naturel, alternatif, grâce à Magnomega.

Vidéo extraite du site mon-parkinson

Définition

La maladie de Parkinson touche une structure de quelques millimètres située à la base du cerveau, le locus niger qui sécrète de la dopamine et qui disparait progressivement. La dopamine est un neurotransmetteur indispensable au contrôle des mouvements du corps, en particulier les mouvements automatiques. C’est la raison pour laquelle les personnes ayant la maladie de Parkinson ont des tremblements des mains avec difficulté à saisir un objet ou à écrire.
 On considère que la maladie de Parkinson débute quelques années avant l’apparition des premiers symptômes cliniques, lorsqu’une partie des neurones dopaminergiques a disparu.

Causes

Comme dans beaucoup de pathologies, on cherche toujours toujours la ou les causes. Il existe plusieurs hypothèses dont la plus
Infections comme la varicelle, rougeole, rubéole, oreillons, etc.

La piste virale est évoquée par Heiko Braak, physio-pathologiste allemand, en 2007.

Diagnostic, effets et symptômes

Le diagnostic se fait sur  la présence de deux au moins des trois symptômes suivants :

  • Bradykinésie, qui est la lenteur du mouvement
  • Tremblement au repos de la main et/ou du pied
  • Hypertonie, c’est à dire la raideur
  • Instabilité posturale

Traitements classiques

La maladie de Parkinson est suivie généralement par un médecin neurologue qui met en place un traitement par L-Dopa, précurseur de la dopamine, ce qui confirme le diagnostic. Chaque patient est un cas particulier dans les symptômes qu’il présente avec des signes annexes comme la dépression, la douleur, la fatigue… et l’évolution de la maladie est propre à chacun et dépend de nombreux facteurs.

On ne guérit pas la maladie de Parkinson, mais on retarde l’évolution en permettant au patient un confort de vie acceptable.
La kinésithérapie classique aide le sujet atteint de Parkinson par des massages, des exercices de proprioception et des mobilisations passives ou actives.
L’orthophonie peut aider l’élocution et la déglutition.

Traitement alternatif Magnomega®

Il existe une possibilité de traitement alternatif et naturel à la maladie de Parkinson. Non invasif et sans effets secondaires, cette approche aide le patient à mieux vivre avec son Parkinson.

Un traitement global est préconisé avec une séance par semaine. Notez que si nous ne savons pas la guérir, la Magnomega-thérapie® donne de bons résultats sur les symptômes : marche plus facile, diminution des tremblements, élocution plus fluide.

Pour le thérapeute

  1. Une relaxation spécifique dite d’inversion par émission sur la tête avec les émetteurs sur le vertex et sur la partie occipitale
  2. Un schéma corporel de restructuration fait avec des mouvements lents  réalisé en 480Ps  ou en alterné en 12Ps
  3. Une action sur le couple Foie-Intestin pour aider l’immunité (piste virale de Heiko Braak).
  4. Une action proprioceptive en alternance de fréquence

Pour le particulier possédant le Magnomega®

Nombres de séances : 1 à 2 par semaine sur de longues périodes

  • Relaxation inversion
  • Foie
  • Intestin

Résultats en en magnomega-thérapie®

Ils sont dépendants de chaque patient.
Une amélioration sensible avec diminution des tremblements peut permettre de reprendre une activité manuelle par exemple.
 L’augmentation du périmètre de marche aide à l’autonomie.
 On note très souvent un retour à la libido qui aide le couple à surmonter la maladie

Bibliographie

La maladie de Parkinson


https://www.cochrane.org/fr/CD002812/orthophonie-pour-le-traitement-des-troubles-de-la-parole-dans-la-maladie-de-parkinson

Maladie de Parkinson Magnomega debout marche

Exemple d’un travail proprioceptif sous Magnomega®

Jean-François BERTHET, Kinésithérapeute magnomega-thérapie formateur