Algoneurodystrophie traitement par Magnomegathérapie®.

Le traitement de l’algoneurodystrophie par magnomegathérapie® accélère le processus de récupération, améliore le terrain et permet au patient une reprise de ses activités plus rapidement.L’algoneurodystrophie est un dérèglement du système neurovégétatif (système nerveux autonome).
L’algoneurodystrophie est très invalidante et entraine une impossibilité plus ou moins importante dans l’utilisation du membre quelle touche.

1/ Définition

État pathologique souvent localisé sur un membre, caractérisé par des douleurs, des troubles trophiques avec des troubles vasomoteurs tel que œdème, modification de température et d’aspect de la peau, une déminéralisation épiphysaire et une gène articulaire.
Elle touche des sujets ayant subi soit un traumatisme soit une intervention chirurgicale.

2/ Comment traiter une algoneurodystrophie?

Aujourd’hui peu de solutions :

  • Médicaments antidouleur, antidépresseurs, corticoïdes, antiépileptique…
  • Kinésithérapie classique : des séances sur des mois voir des années.

Ces traitements n’ont qu’une action symptomatique sans réels résultats.
Le site mon algoneudystrophie explique l’algoneudystrophie en détail

3/ Le traitement de l’algoneurodystrophie par Magnomega-thérapie®

L’approche en Magnomega-thérapie® est globale et causalgique.
Ce traitement permet des résultats rapides et systématiques.
Suite au traumatisme ou à l’opération le sujet développe un dérèglement de son système neuro-végétatif (SNA) avec un système orthosympathique qui s’emballe et que le système parasympathique ne peut contrecarrer.

3-1/ Rappel du rôle du système neurovégétatif

  • Le système neurovégétatif règle les fonctions automatiques, non soumise au contrôle volontaire.
  • Il contrôle notamment les muscles lisses (digestion, vascularisation), la majorité des glandes exocrines (sudation) et endocrines.
  • Le système nerveux autonome ou viscéral contient des neurones périphériques mais aussi centraux.
  • On distingue deux effets appelés orthosympathique et parasympathique.

Classiquement on oppose l’orthosympathique au parasympathique.
Il faut concevoir l’idée d’un système réciproque agoniste -antagoniste qui a son propre rythme de fréquence comme le coeur ou la respiration.

3-2/ L’approche La Magnomega-thérapie®

La Magnomega-thérapie® permet un traitement rapide, efficace et sans effet secondaire en une quinzaine de séances.

  • On traite le stress très présent dans cette AND,
  • On cherche la lésion initiale et on effectue un traitement à visée cicatricielle,
  • On régule directement le système neurovégétatif (ou système nerveux autonome SNA) avec le plexus solaire grâce à la cohérence vibratoire.

3-3/ Protocole d’application Magnomega®

A/ Une relaxation longue de 15 à 20 minutes en mode 12P/s sera réalisée 2 fois par semaine (programme relax alpha)

B/ en local on place les émetteurs sur la zone du traumatisme initial (exemple poignet) en mode «cicatrice» par programme cicatrice (alternance automatique des fréquences 100Ps – 12 Ps)

C/ Traitement du SNA avec un émetteur en local et un sur plexus solaire en mode «neurovégétatif» en 4 P/s (programme neurovégétatif).

D/ Ne tentez pas de faire une rééducation avec des mouvements sauf quelques mouvements doux et ne créant pas de douleurs. Dans le doute le mieux est de ne pas faire de mouvements.

Algoneurdystrophie du membre supérieur

Traitement d’une algoneurodystrophie du membre supérieur

En 4/5 séances, l’état de votre patient va évoluer rapidement vers une amélioration notable des symptômes.
Le traitement nécessite 2 séances par semaine et une quinzaine de séances avec 85% de résultats positifs
Il n’y a aucune contre-indication hormis les précautions d’usage (pacemaker, abdomen de la femme enceinte)

Attachment

  • lemniscate avec magnomega sur scoliose adolescent
  • Jean François BERTHET