Vertige positionnel paroxystique bénin ou VPPB

Définition

Le vertige positionnel paroxystique bénin ou VPPB, est un vertige de position ressenti de manière intermittente et de courte durée de moins d’une minute.
Le VPPB s’accompagne d’un nystagmus dont la direction et les caractéristiques sont propres au canal concerné et au mécanisme physiopathologique.
Le VPPB signe un dysfonctionnement dans le système vestibulaire situé dans l’oreille interne. Le rôle du système vestibulaire est de détecter les mouvements et l’orientation de la tête et du corps dans l’espace pour maintenir son équilibre.
Le système vestibulaire est composé de trois canaux semi-circulaires  par oreille : postérieur, antérieur, horizontal.
et de deux organes : utricule et le sacule
Dans ces organes se trouvent de petits cristaux de carbonate de calcium, nommés otolithes.
Ces otolithes peuvent être déplacés dans l’un ou l’autre des canaux semi-circulaires. Les otolithes déplacés empêchent les canaux de fonctionner normalement.

vertige positionnel paroxystique bénin ou VPPB Oreille interne Magnomega

Oreille interne : canaux semi-circulaires impliqués dans le vertige positionnel paroxystique bénin ou VPPB

Les signes cliniques

La forme la plus classique du vertige positionnel paroxystique bénin ou VPPB concerne le canal semi-circulaire postérieur.
Le début est brutal. Les patients constatent le vertige lors du réveil en se mettant assis au bord du lit, en se retournant dans le lit ou en levant la tête en l’air. Les symptômes durent plusieurs jours voire des semaines.
Les symptômes disparaissent au repos chez la plupart des sujets s’il n’y a pas de mouvements déclenchants.
Le Nystagmus,  mouvement d’oscillation involontaire et saccadé du globe oculaire, est supérieur et géotropique, c’est à dire que le pôle supérieur de l’oeil tourne vers l’oreille déclive qui est l’oreille atteinte. Le même vertige se reproduit en relevant la tête, avec un nystagmus inversé.
Le patient se plaint d’un vertige intense lié aux mouvements de rotation de la tête.

Les symptômes

  • Vertige lors des changements de position de la tête dans l’espace
  • De durée brève, inférieure à une minute
  • Nausées et vomissements possibles

Le traitement

On réalise un bilan diagnostic par la manoeuvre de Dix et Hallpike afin de déduire quelle est l’oreille atteinte. Le traitement type est une restructuration de l’intégrité des canaux semi-circulaires pour « remettre en place les otolithes » par une technique manuelle avec déplacement rapide du tronc et de la tête, selon le canal semi-circulaire atteint.
Le magnomega peut être un complément de traitement  pour diminuer le stress et améliorer la « cicatrisation ».

  • Relaxation en mode Alpha pendant 10 minutes
  • Programme cicatrice après manoeuvre en technique manuelle sur les oreilles pour restaurer et consolider l’oreille interne: durée 25 minutes

Etude du système vestibulaire

Visionnez ce film réalisé par l’université de Lyon sur la proprioception