La fibromyalgie est une affection extrêmement sérieuse qu’il faut traiter sur les plans psychiques et physiques.

Fibromyalgie vient de « fibro », pour fibrose, de « myo » qui signifie muscles et d’« algie » qui signifie douleur. Si l’intitulé a été critiqué par certains médecins, car il n’existe aucune fibrose des muscles à l’origine des douleurs, la fibromyalgie est une pathologie très invalidante aussi bien psychique que somatique et il faut la traiter en sachant que cela va prendre du temps.

La fibromyalgie est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil. Le stress est omniprésent. C’est une maladie qui n’entraîne pas de complications graves, mais qui est très éprouvante et empêche souvent la personne qui en souffre d’accomplir ses activités quotidiennes, avec un risque de repli sur soi. L’existence de ce syndrome est reconnue depuis 1992 par l’OMS.
Cependant, la fibromyalgie est encore mal connue et mal comprise.
Bien que les douleurs soient réelles et très pénibles, les médecins ne parviennent pas à détecter de lésion ni d’inflammation permettant d’expliquer ces symptômes.Pour cette raison, la fibromyalgie a suscité certaines polémiques dans le milieu scientifique, à tel point que des médecins ne croyaient pas à son existence. Aujourd’hui, il semble que certains facteurs physiologiques (anomalies du système nerveux, perturbations hormonales, etc.) et génétiques soient en cause. Des événements extérieurs (traumatismes, infection…) pourraient aussi être impliqués.

fibromyalgie lombaire

Le syndrome post-commotionnel

A l’origine de la fibromyalgie nous avons presque toujours trouvé un syndrome post-commotionnel ( par définition atteinte physique ou psychique ou les deux à la fois « Jean-François BERTHET, magnomega-thérapeute »)  souvent ancien et donc difficile à découvrir. Un bilan spécifique est effectué par un magnomega-thérapeute®, puis un traitement en magnomega-thérapie® mis en oeuvre. Cette pathologie nécessite une prise en charge sur une période longue et l’adhésion du patient doit être totale. Il faut lui expliquer que cela va prendre un certain temps et que malgré un résultat apparemment rapide il faut «consolider» par des répétitions de séances jusqu’au résultat final.

Traitement

Pour le thérapeute 2 fois par semaine

  • Relaxation longue de 15 à 20 minutes
  • Schéma corporel
  • Plexus solaire pendant 15 minutes
  • Cicatrice si il y a une origine traumatique
Pour le particulier disposant du MAGNOMEGA® tous les 2 jours
  • Relaxation
  • Plexus solaire
  • Puis voir avec le thérapeute s’il convient de faire un traitement annexe (foie, ovaires, cicatrice…)