Champs Magnétiques Bio-Pulsés  MAGNOMEGA®

Ce sont des champs magnétiques purs.
Par définition un champ magnétique est la perturbation de l’espace autour d’un aimant.
Le MAGNOMEGA® alterne des champs magnétiques homonymes et hétéronymes, soit une alternance de champs horizontaux et verticaux, ce que nous retrouvons très exactement dans le champ géomagnétique terrestre. Nous avons de véritables champs magnétiques bio-pulsés en basse fréquence.

Signal binaire du Magnomega

Signal binaire du Magnomega émis par les champs magnétiques bio-pulsés

Nous sommes dans une technique informationnelle de type binaire  où l’on considère que pour faire un travail, il faut  une information (système cybernétique : exemple pour bouger le bras il faut un muscle et une information venant du cerveau).
Ce signal naturel du MAGNOMEGA® induit une action qui sera réalisée si TOUS les éléments la composant sont opérationnels alors que les autres techniques qui envoient une énergie créeront toujours une agression et une réaction même si les éléments nécessaires sont non opérants (avec le risque de léser).

Mise en application d'un traitement sinusite avec magnomega®

Mise en application d’un traitement sinusite avec  les champs magnétiques bio-pulsés du Magnomega®

Extrait de l’interview du Professeur Rocard par Jean-Pierre Perraud

Yves Rocard — Sans la ferromagnétite et sans le silicium, la Terre serait une planète morte et muette. Pourquoi ? Tout simplement parce que la ferromagnétite et le silicium sont les catalyseurs qui ont, comme l’oxygène et l’hydrogène, présidé à l’apparition de la vie sur la Terre. Les champs électromagnétiques sont générateurs d’énergie et l’énergie est la force vitale qui anime, je l’ai dit, les planètes et les électrons mais aussi les cellules. Il faut rendre hommage à deux grands savants, Louis-Claude Vincent et le prix Nobel Fröhlich. Ils ont tous les deux montré les propriétés diélectriques et électromagnétiques des cellules. Louis-Claude Vincent, par ses travaux sur le pH et le rH, a expliqué comment se crée un champ électromagnétique au sein de la cellule par auto-électrolyse des sérums intra et extra-cellulaires. D’un côté, des cations alcalins, de l’autre des anions acides qui créent une différence de potentiel à la surface des membranes cellulaires générant un excédent d’ions de potassium producteurs d’électrons chargés électromagnétiquement. Fröhlich, de son côté, a montré les propriétés dipolaires des membranes cellulaires qui sont capables d’élaborer une double couche électrique à leur surface, correspondant à une intensité de champ de 100000 volts par cm. Comment douter alors que l’homme soit électrique et magnétique puisque les biophysiciens le démontrent ? Les liens structurels et organiques qui unissent la ferromagnétite au silicium trouvent leur explication dans les propriétés et l’activité simultanée de ces deux minéraux. La ferromagnétite émet un champ électromagnétique énergétique, les cristaux de silicium captent ce champ électromagnétique, le canalisent, le transforment et le distribuent, aux bonnes fréquences retenues, aux appareils ou aux systèmes biologiques qui les utilisent ensuite selon leurs besoins. La biologie moderne a démontré que l’être humain est constitué de millions de réseaux cristallins : système hydrolymphatique, système osseux, système cellulaire, etc. Tout le système cellulaire et l’A.D.N. qui le compose, cristallise, je l’ai dit, en silicium et en ferromagnétite. Le silicium cellulaire agit comme un poste récepteur des ondes électromagnétiques émises par la ferromagnétite cellulaire qu’il transforme, adapte et transmet ensuite aux cellules sous forme d’énergie ou d’information, ce qui est la même chose.

Le professeur Yves Rocard, physicien de renom français, a aussi éditer « les sourciers » dans la collection que sais-je. Il démontre dans cet ouvrage l’impact des champs magnétiques sur l’homme.

Champs Magnétiques Bio-Pulsés, pourquoi?

Reprenons une fois encore un extrait de l’interview du Professeur Rocard par Jean-Pierre Perraud

Jean-Pierre Perraud — Vous croyez donc au pouvoir de guérir des guérisseurs ?

Yves Rocard — Les guérisseurs continuent bien évidemment de guérir ce qu’ils ont toujours guéri : les zonas, les verrues, les brûlures, certains eczémas, certaines maladies de peau, certaines douleurs et la plupart des troubles fonctionnels et nerveux. Quant aux maladies infectieuses et cancéreuses, elles ne relèvent pas de la thérapeutique du magnétiseur, même si, parfois, celle-ci peut les soulager. Les champs magnétiques qu’il émet ne sont pas assez puissants. D’ailleurs, à part la fameuse machine Priore — un électrophysicien bordelais — peu d’expériences en France ont été faites sur l’activité thérapeutique des ondes magnétiques. Priore a payé le prix fort pour avoir voulu se mêler de médecine et de thérapeutique. Les scientifiques et l’Ordre des médecins lui sont tombés sur le poil. Priore et sa machine ont disparu. Il est vrai que cela se passait juste après la guerre, époque qui annonçait le règne de la chimie tous azimuts. Je suis intimement convaincu que Priore a découvert des propriétés intéressantes des ondes électromagnétiques dans le domaine de la thérapeutique. De grands scientifiques comme Alfred Kastler et le biologiste anglais Pantrezel, qui suivirent Priore dans ses expériences, en étaient convaincus. D’ailleurs pourquoi en serait-il autrement puisque l’on sait aujourd’hui que les ondes électromagnétiques sont capables de produire chez ceux qui les reçoivent ou les subissent trop longtemps des tumeurs malignes, des maladies cardiaques ou nerveuses, voire des crises d’hystéries ? Passe encore la télévision et les petits appareils électroménagers mais le problème est d’une autre gravité avec les transformateurs et les lignes à haute tension qui créent un phénomène connu sous le nom d’effet corona. L’effet corona prend naissance à proximité des lignes à haute tension, c’est-à-dire à partir de 400 000 volts. Une telle puissance électrique crée des champs magnétiques qui ionisent l’air ambiant dans un périmètre de plusieurs centaines de mètres au point de créer des troubles, des malaises et, dans certains cas, des maladies mortelles. E.D.F. est au courant de ces effets secondaires des lignes à haute tension mais n’a, jusqu’à présent, jamais pris de mesures pour les neutraliser. Les ondes électromagnétiques sont comme les ondes radio-actives : à petites doses elles stimulent et soignent ; à fortes et hautes doses, elles tuent.

Magnomega® reprend la possibilité d’avoir des champs magnétiques faibles (bio-compatibles), pulsés à fréquence basse comme ceux de la terre, et c’est le substrat informationnel de ces champs qui possède une action organique.

Le Docteur Dan Constantinescu et le Professeur Yves Rocard ont communiqué dans les annales de kinésithérapie en avril 1981 sur ce thème.

Docteur Dan Constantinescu a mis au point les premiers champs magnétiques bio-pulsés avec le magnobiopulse®

Docteur Dan Constantinescu a mis au point les premiers champs magnétiques bio-pulsés avec le magnobiopulse®

Attachment